Situation 2019/20

La liste des têtes de série pour les compétitions européennes de 2018-2021 est connue et ne subira pas de changements pour le moment. Tout reste identique pour les positions de départ en Raiffeisen Super League puisque la Suisse a, une nouvelle fois, conservé le 12e rang au classement de l'UEFA.

Ce sont les performances (coefficients) des saisons 2013/14 jusqu’à 2017/18, qui constituent les cinq années prises en considération pour l’établissement des têtes de listes déterminantes pour la saison 2019/20 sur la base du classement de Raiffeisen Super League 2018/19. Le rang de chaque pays dans ce classement quinquennal de l’UEFA - où, année après année, la saison la plus ancienne laisse sa place à la saison la plus récente - détermine l’attribution du nombre de places réservé à chaque pays et du moment de l’entrée en matière des clubs.

Avec 6,500 points, le coefficient de la saison 2017/18 pour la Suisse est plutôt élevé par rapport aux saisons précédentes. Il fallait cela pour conserver la 12e place définitive qu’occupe la Suisse dans le classement quinquennal de l’UEFA.

Les 2 premiers en qualifications de la Champions League
La liste des têtes de série valable pour les saisons 2018 à 2021 - appelée «Access List 2018-21» - fut présentée par l’UEFA en décembre 2016. La Suisse était concernée par la plus importante des modifications intervenues, celle concernant les champions nationaux. Le champion de Suisse 2018/19 (nommé «CH» dans le tableau ci-dessous) - comme 2017/18 le BSC Young Boys - devra disputer un tour de qualifications (barrage dit «Playoffs/PO») face à un champion d’un pays moins bien classée que la Suisse.

Le 2e de Raiffeisen Super League (vice-champion appelé «Runner-Up/RU), le FC Bâle, aura toujours une chance de se qualifier pour la phase de groupes de la Ligue des Champions, mais il lui faudra franchir trois tours de qualifications (entrée en matière en Q2). Les adversaires potentiels seront le 3e du championnat en Russie, ainsi que les vice-champions des pays classés aux rangs 7 à 15. De ces 10 clubs empruntant la voie dite de «Non-Champions», seuls 2 obtiendront leur sésame pour la phase de groupes de la Ligue des Champions.

Une place en Europa League pour le vainqueur de la Coupe
Parce que le vainqueur de la Coupe, le FC Bâle, est vice-champion de Raiffeisen Super League et se qualifie ainsi pour la qualification de l'UEFA Champions League, la place fixe pour les groupes de l'UEFA Europa League reviendra au 3e du championnat (N3), et non pas au finaliste malheureux de la Coupe. Dans ce cas, le 4e du championnat reprendra la position du 3e (Q3, 2 tours de qualifications en Europa League) et le 5e la place du 4e (Q2, 3 tours de qualifications).

La donne pour les clubs du championnat de Suisse 2018/19:

Champion 2019
(BSC Young Boys)
CH1 tour de qualification Champions League 2019/20PO
Vice-champion 2019
(FC Basel 1893)
N23 tours de qualification Non-Champions-Race Champions League 2019/20Q2
Rang 3 RSL 2019
(FC Lugano)
CWPhase de groupes Europa League 2019/20Group
Rang 4 RSL 2019
(FC Thun)
N32 tours de qualification Europa League 2019/20Q3
Rang 5 RSL 2019
(FC Luzern)
N43 tours de qualification Europa League 2019/20Q2

Ces informations concernent donc les résultats et classements des clubs suisses à obtenir dans leur Championnat 2018/19 pour les compétitions européennes 2019/20. Vous trouverez toutes les informations concernant la situation de la saison de championnat (Raiffeisen Super League) 2017/18 pour la qualification pour les compétitions européennes 2018/19 ici.

Classement quinquennal de l’UEFA 2018

1. Espagne
2. Angleterre
3. Italie
4. Allemagne
5. France
6. Russie
7. Portugal
8. Ukraine
9. Belgique
10. Turquie
11. Autriche
12. Suisse
13. Tchéquie
14. Pays-Bas
15. Grèce