«Constituer un réseau fort et dense»

  • Employés de sécurité pendant un match entre le FC Bâle et le Grasshopper Club. (freshfocus)

Les championnats sont sortis de leur trêve hivernale. L'instance faîtière du football professionnel helvétique, la Swiss Football League, n'est pas restée inactive pendant ce temps. La ligue a fourni aux responsables de club pour les supporters et pour la sécurité des informations primordiales, s’attachant à renforcer les liens entre les personnalités clefs des domaines de la sécurité et de la prévention.

En janvier 2015, la Swiss Football League (SFL) a convié les responsables de la sécurité et des supporters des clubs de la Raiffeisen Super League et de la Brack.ch Challenge League, ainsi que les délégués à la sécurité de la Ligue, sans oublier les représentants de «Fancoaching Suisse» - soit plus de 60 personnes – à sa journée d’information et de formation obligatoire, dans les salons de la swissporarena à Lucerne.

«La communication à l’interne et l’échange entre les principaux responsables des clubs dans les domaines de la sécurité et de la prévention sont des piliers importants de la stratégie sécuritaire de la SFL», affirme avec conviction Dominique Huber, Head of Safety & Security de la Swiss Football League. «Cette rencontre annuelle est le complément indispensable du cours obligatoire de Swiss Olympic («Formation destinée aux responsables de la sécurité et aux responsables des supporters»), que chaque responsable de ces domaines de compétence dans les clubs de football et de hockey sur glace doit avoir suivie. Outre les informations transmises par la Ligue, l’échange d’expériences entre les personnes concernées se trouve au centre des préoccupations de cette journée annuelle, dont l’objectif est la constitution d’un réseau fort et dense pour rendre plus sûr encore le déroulement des rencontres sportives.»

Fonctionnement économique des clubs et résultats du groupe de sécurité ad hoc
Alex Miescher, secrétaire général de l’Association Suisse de Football (ASF), et Adi Achermann, Commandant de la police cantonale lucernoise, adressaient leur message de bienvenue à la réunion. «Il faut aimer le football et aimer les gens», résumait Alex Miescher une vision simple dans sa formulation, mais exigeante dans sa mise en œuvre, surtout en ce qui concerne la sécurité et l’encadrement des supporters. Adi Achermann encourageait les représentants des clubs à chercher dialogue et collaboration pour parvenir ensemble à mettre sur pied des organisations sûres pour les acteurs comme les spectateurs.

Oliver Hoff présentait les principaux enseignements d’une étude concernant l’importance économique des 10 clubs de la Raiffeisen Super League, étude se basant sur la saison 2013/14. Le directeur d’étude de la firme Rütter Soceco démontrait aux responsables de la sécurité et des supporters l’importance de leur rôle dans le sentiment de sécurité des spectateurs, l’impact sur le fonctionnement économique de leur club allant de pair.

Dominique Huber présentait, ensuite, au public les résultats du travail du Groupe de sécurité ad hoc de la SFL. Cette instance, constituée de gens aux intérêts fort divers, a élaboré un catalogue de quatre domaines possédant un potentiel d’amélioration certain: la zone d’entrée au stade; la collaboration entre les responsables des supporters et ceux de la sécurité; la façon de mettre en œuvre les interdictions de stade; ainsi que la manière de communiquer de la SFL et de ses clubs. Ces prochaines semaines seront élaborées et mises en application des mesures détaillées pour ces quatre secteurs dégagés par le groupe de travail ad hoc.

FARE Réseau Suisse et le concept Goodhosting du FC St-Gall
Le lunch et le café ont servi largement aux échanges entre les participants et les clubs. Lukas Meier, du FARE Réseau Suisse, informait ensuite au sujet de la campagne annuelle du football helvétique dans sa lutte contre toutes sortes de discrimination. Les représentants des clubs ont pu prendre connaissance d’une série de logos, de bannières et de calicots, qu’il s’agit de ne pas tolérer dans un stade de football.

Enfin, Benni Burkhart informait les personnes présentes, au nom du FC St-Gall, des expériences réalisées par les «brodeurs» avec leur stratégie de «Goodhosting», appliquée à l’AFG Arena. Le nouveau concept en vigueur en Suisse orientale prévoit de recevoir avec un maximum d’égards et de convivialité les supporters de l’équipe adverse, ce qui n’empêche pas de poursuivre fermement les fauteurs de trouble, à l’aide, notamment, de bandes vidéos de haute qualité, permettant de frapper les contrevenants d’interdiction de stade, si nécessaire. Le responsable de la sécurité du club saint-gallois a tiré un bilan positif, compte tenu des premières expériences réalisées. Il a encouragé les clubs à suivre l’exemple du FCSG.

Dialogue pour plus de sécurité
La Swiss Football League remercie tous les orateurs ainsi que tous les participant(e)s à la journée de formation continue pour les informations intéressantes et les échanges d’expériences captivants. Au final, Dominique Huber assure: «Dans le cadre de sa stratégie de sécurité, la Ligue organisera et mènera aussi à l’avenir des formations continues régulières pour tous les groupes d’intervenants dans le domaine de la sécurité et de la prévention. Toujours avec l’objectif de rendre les matches de RSL et de BCL encore plus agréables et plus sûrs pour tous les spectateurs.»

News

14.11.2019 - Les stades des clubs suisses de Raiffeisen Super League et de Brack.ch Challenge League donnent également une bonne impression depuis les airs. Voici la preuve en images.

12.11.2019 - Andi Zeqiri justifie pleinement sa réputation d’attaquant (très) prometteur. Avec ses 11 goals en 14 journées, l’attaquant lausannois est en passe de devenir le meilleur buteur suisse à son âge de l’histoire...

11.11.2019 - Un potentiel but de l’année pour le Thounois Miguel Castroman, la technique raffinée du Lausannois Andi Zeqiri et le «ciseau» acrobatique de l’attaquant du FC Chiasso Younes Bnou Marzouk: SFL.CH vous propose...

11.11.2019 - Le juge de l’ordonnance disciplinaire de la SFL a rendu son verdict: le latéral gauche du FC Wil Dominik Schmid écope de 3 matches de suspension et son coéquipier, le gardien Zivko Kostadinovic, de 2...

10.11.2019 - La pauvreté a plusieurs visages. Lequel est présent en Suisse? Que pouvez-vous faire personnellement à ce sujet et qu'est-ce que le football a à voir avec cela? Le professeur Ueli Mäder, sociologue et...

08.11.2019 - Des enfants comme Toni ou Luca ne pourraient pas se permettre d'adhérer au club de football sans le soutien de Winterhilfe. La pauvreté ne doit exclure personne, aidez vous aussi plus d'enfants à retrouver...

07.11.2019 - Ce n’est que la 2e fois de son histoire que la Super League propose un trio de tête séparé de 2 petits points après 13 journées. Si YB et le FC Bâle sont plutôt habitués au podium, le FC Saint-Gall joue les...

07.11.2019 - Sept clubs de la Swiss Football League ont reçu la certification officielle «Centre de performance ASF/SFL 2019». L’ASF et la SFL félicitent et remercient le FC Bâle, FC Lausanne-Sport, FC Lucerne, Servette...

06.11.2019 - Avec ses 14 points, le FC Stade-Lausanne-Ouchy égale le plus grand nombre de points d’un 9e de Brack.ch Challenge League après 13 journées. Son écart de 7 longueurs avec la lanterne rouge, le FC Chiasso,...

06.11.2019 - La pauvreté ne doit exclure personne. La légende du tennis, Roger Federer, l'exige aussi. En collaboration avec Winterhilfe, l'athlète d'exception a mis sur pied le Fonds d'habilitation pour soutenir les...