Bilan intermédiaire positif pour la VAR en Suisse

  • En 90 matches lors de la première phase, 21 décisions erronées ont été corrigées par la VAR. (SFL)

Après 18 journées, la Swiss Football League (SFL) et l’Association Suisse de Football (ASF) tirent un bilan très positif de l’introduction de l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) en Raiffeisen Super League. En 90 matches lors de la première phase, 21 décisions erronées ont été corrigées.

Durant neuf mois, l’équipe de projet de la SFL et de l’ASF ont participé activement à la formation des arbitres vidéo et au développement des infrastructures techniques nécessaires. En un temps record, toutes les spécifications et exigences de l’International Football Association Board (IFAB) ont été satisfaites, ce qui a permis l’introduction de la VAR au début de la saison 2019/20 en Raiffeisen Super League (RSL).

Formation, technologie et modération
Après 18 journées, les responsables tirent un bilan très positif à tous points de vue. «Nous sommes très satisfaits avec l’introduction de la VAR en Suisse», déclare sans détour Dani Wermelinger, le chef des arbitres d’élite auprès de l’ASF, évoquant plusieurs raisons à cela: «La base de la réussite de la mise en œuvre réside dans la formation intensive de nos arbitres. Celle-ci s’est accompagnée d’une infrastructure et d’une technologie qui a immédiatement bien fonctionné. Enfin, l’intervention modérée de la VAR, c’est-à-dire uniquement lors d’erreurs claires et évidentes des arbitres sur le terrain, a fait ses preuves. Cette combinaison a mené au succès.»

Avec la responsabilité de gérer le projet et de le maintenir sur la bonne voie, Reto Häuselmann a notamment dû organiser l’interaction entre les nombreuses personnes impliquées. «En peu de temps, nous avons mis en place un système très complexe», relève le chef du projet global de la VAR. «Aujourd’hui, nous sommes ravis de constater que l’interaction entre toutes les personnes et les différentes technologies utilisées forment un engrenage et que les processus fonctionnent très bien.»

Les statistiques de la VAR à mi-saison
Au cours des 90 matches des 18 journées de la saison 2019/20 de RSL, la VAR - dans la Video Operation Room (VOR) à Volketswil - a effectué 555 contrôles. Cela représente un peu plus de 6 checks en moyenne par rencontre. Ce nombre apparaît si élevé parce que tous les buts, les décisions de penaltys et les expulsions sont systématiquement vérifiés par la VAR. Si cette dernière considère qu’une décision est clairement et manifestement erronée, elle recommande une révision à l’arbitre sur le terrain. Dans 21 cas, l’arbitre a suivi la recommandation de la VAR et des erreurs évidentes ont ainsi pu être corrigées lors d’environ un quart des matches de RSL.

«Ces chiffres sont réjouissants et prouvent que le football est devenu plus juste et plus équitable grâce au travail de la VAR», apprécie Dani Wermelinger. «La qualité des décisions, déjà rapidement à un niveau élevé, n’a encore cessé de s’améliorer. Si 21 décisions ont pu être corrigées, l’interaction entre l’arbitre et la VAR n’a pas fonctionné comme nous le souhaitons dans un très petit nombre de cas. Ceux-ci représentent néanmoins une grande motivation pour nous tous à continuer à optimiser nos processus et à travailler dur ensemble.»

Le travail n’est pas terminé
Bien qu’aucun problème significatif n’ait été rencontré au cours de la première moitié de la saison, le travail du groupe de projet VAR dirigé par Reto Häuselmann est loin d’être terminé. «La VAR a pris un très bon départ en Suisse, mais il y a toujours le risque que nous soyons confrontés à un défi technique ou organisationnel lors d’une journée de matches. Nous devons nous y préparer afin d’anticiper les problèmes éventuels et de consolider les processus. Dans ce sens, nous effectuons un débriefing hebdomadaire sur la base de la dernière journée et essayons en permanence d’améliorer les détails.»

Plus des informations concernant la VAR

News

04.12.2020 - Les portes des stades étant actuellement fermées, SFL.CH vous offre jusqu’à 4 matches (sur 5) par journée de Brack.ch Challenge en livestream. Et également les rencontres en retard! Ce week-end, place à la...

03.12.2020 - Jordan Lefort restera comme le premier buteur de la Tuilière, le nouvel écrin du FC Lausanne-Sport. Mais qui sont les prédécesseurs du Français, ceux qui ont ouvert les feux en trouvant le chemin des filets...

03.12.2020 - Le FC Sion subit sa 2e défaite consécutive (2-0 à Lucerne) et glisse au 9e rang. Les Valaisans sont désormais dépassés par le Servette FC, victorieux in extremis du FC Zurich (2-1). Le FC Lausanne-Sport...

01.12.2020 - Et si les plus beaux buts du week-end ont été inscrits par des gauchers du pied... droit? Le meneur de jeu du FC Lucerne Louis Schaub, l’offensif du FC Vaduz Tunahan Cicek et le défenseur du BSC Young Boys...

01.12.2020 - Bruno Berner (Kriens), Alex Frei (Wil), Stephan Keller (Aarau) et Massimo Rizzo (Zurich) ont récemment obtenu la licence UEFA Pro. Tout comme 2 anciens coachs dans la SFL: Andrea Binotto (ex-SLO) et Ilija...

30.11.2020 - Les cartes sont redistribuées au fond du classement de Raiffeisen Super League: le FC Vaduz et le FC Lucerne se donnent de l’air au contraire du FC Sion et surtout du Servette FC qui glisse au 10e rang. Le...

30.11.2020 - Schaffhouse possède la meilleure offensive de Brack.ch Challenge League (22 goals marqués en 11 matches). Xamax et Laurent Walthert en ont fait les frais ce week-end (2-0). Si GC perd des plumes à Wil (1-1),...

27.11.2020 - Après 66 ans, le FC Lausanne-Sport quitte la légendaire Pontaise et s'installe dans le tout nouveau stade de la Tuilière, situé à proximité. Le résultat est un joyau unique dans le nord de la ville. Pour son...

25.11.2020 - Ce week-end, David von Ballmoos est devenu le 20e gardien différent à réaliser un assist dans la SFL depuis 2013. Six l’ont même réalisé à 2 reprises, dont l’international Jonas Omlin dans la seule saison...

23.11.2020 - SFL.CH compile les 9 goals marqués lors des 3 matches de Brack.ch Challenge League du week-end en 58 secondes. Etonnamment, seul le SC Kriens a trouvé la faille dans le jeu pour 8 goals issus de balles...