Retour
Headerbild

22.09.2022

Teamcheck Grasshopper Club Zurich

A intervalles réguliers, sfl.ch effectue un teamcheck auprès d'un club de la Credit Suisse Super League (CSSL) ou de la dieci Challenge League (DCL). Aujourd'hui, les projecteurs sont braqués sur le Grasshopper Club Zurich, huitième de la saison de Super League l'année dernière.

Le Grasshopper Club Zurich a entamé la saison de Credit Suisse Super League de cette année avec beaucoup d'élan et de joie de jouer. Après la 7ème journée, le club zurichois n'avait qu'une seule défaite à son actif. Mais l'efficacité étonnante dont GC a fait preuve lors des 7 premiers matches est restée bloquée au Joggeli. Lors de la 8ème journée de CSSL, les Zurichois ont été écrasés par le FC Bâle avec une défaite nette 5 à 1.

Un début de saison ordinaire
Cette saison, les Grasshoppers ont surtout marqué des points grâce à leur sang-froid devant le but. Avant la défaite contre le FC Bâle, l'équipe de Niederhasli occupait la quatrième place du classement avec 12 points - après la défaite à Bâle, elle n'occupe plus que la cinquième place. Toutefois, GC n'avait plus connu un aussi bon début de saison depuis 2015/16 (16 points à l'époque sous Pierluigi Tami, l'actuel directeur des équipes nationales). Cependant, on remarque aussi que la défense faiblit de temps en temps : le Grasshopper Club Zurich a certes déjà marqué 14 buts cette saison - seuls YB et Bâle ont eu plus de succès - mais a aussi déjà encaissé 15 buts.

Il est frappant de constater que le Grasshopper Club Zurich est l'équipe qui a subi le plus de fautes cette saison (102 fois). Le FC Zurich a été victime de 98 fautes et occupe la deuxième place, tandis que le Servette FC a été victime de 94 fautes et occupe la troisième place. Dans la catégorie des penalties provoqués, le club occupe également la première place, personne d'autre n'ayant provoqué autant de penalties que GC (3 penalties).

Dadashov s'épanouit
Le joueur né et élevé en Allemagne est très présent cette saison et a su convaincre tous les fans de GC par sa volonté d'engagement. Renat Dadashov a déjà marqué 3 buts cette saison et se trouve à la 4ème place du classement des buteurs. Tout en haut du classement des joueurs ayant subis des fautes, l'international azerbaïdjanais aux 16 sélections est également en tête de liste. Au cours de la jeune saison 2022/23, Dadashov a été victime de 23 fautes au total et se classe ainsi largement en tête, devant Dan Ndoye (17, Bâle) ainsi que Hicham Mahou (17, Lugano) et Itaitinga (13, Sion).

Justin Hammel devient le numéro 1
A l'avenir, les Grasshoppers n'utiliseront plus le gardien de l'équipe nationale M21 uniquement en Coupe de Suisse, comme c'était le cas jusqu'à récemment. Comme le gardien titulaire André Moreira sera absent environ quatre mois en raison d'une déchirure du muscle long des adducteurs, Justin Hammel passe de numéro 2 à numéro 1. L'histoire du jeune Suisse se répète donc. En été 2020, Hammel aspirait à un changement et a donc quitté le FC Bâle pour le Stade Lausanne-Ouchy - en tant que troisième gardien derrière Dany Da Silva et João Barroca. Mais le vent a tourné : Da Silva s'est gravement blessé en hiver et Barroca a démissionné. Comme par magie, Hammel est devenu le numéro 1 et a fait ses débuts en Challenge League en janvier 2021, par hasard contre son club actuel, GC.

Highlights de la saison de GC

Plus de nouvelles

Teaserimage
28.09.2022

Fin des transferts : regard sur les principaux transferts de la SFL vers l'étranger. Partie 3 de 3.

Teaserimage
26.09.2022

L’incroyable ascension d’Ardon Jashari

Teaserimage
22.09.2022

Teamcheck Grasshopper Club Zurich