Retour

18.10.2022

Teamcheck FC Wil 1900

 

 

 

 

 

 

 

A intervalles réguliers, sfl.ch passe au crible un club de Credit Suisse Super League (CSSL) ou de dieci Challenge League (DCL) pour réaliser un «teamcheck». Aujourd'hui, il s'agit du FC Wil 1900, qui occupe actuellement la 4e place en DCL.

 

 

 

 

 

 

 

<video controls>

<source src="https://d1t49lbiau98sq.cloudfront.net/upload/sfl/2022/10/18/733e49d6e032c263fba5057b5d6d7e33/733e49d6e032c263fba5057b5d6d7e33.mp4" type="video/mp4">

</video>

 

 

 

 

 

 

 

Le FC Wil 1900 a débuté la saison de dieci Challenge League avec beaucoup d'engagement et de passion. Après la 11e journée, les Saint-Gallois comptent 19 points et occupent la 4e place en DCL. Mais ce début de saison remarquable a subi un coup d’arrêt le week-end dernier au Tessin. Le néo-promu AC Bellinzone a largement battu le FC Wil sur le score sans appel de 5:1.

Le «désastre» s’est dessiné très vite pour l'ancien leader au Tessin. Après 7 minutes, le score affichait déjà 2:0 pour Bellinzone, avec des réussites tessinoises signées Rodrigo Pollero et Cristian Souza. Dragan Mihajlovic ajoutait 2 buts, portant le score à 4:0 à la demi-heure déjà. Que Silvan Wallner ait réussi à réduire la marque avant la mi-temps ne tenait lieu que d'anecdote. Car en deuxième mi-temps, Tommaso Centinaro a scellé le score final à 5:1.

Le club mise sur les qualités de Brunello Iacopetta
Le FC Wil 1900 entend poursuivre dans la voie d’un «développement durable», d’une planification à longue échéance. Récemment, le contrat de son entraîneur en chef, Brunello Iacopetta, a été prolongé de manière anticipée jusqu'à fin juin 2024. Le natif thurgovien de Frauenfeld, âgé de 37 ans, s'affirme ainsi comme un pilier important de la planification de l'avenir sportif du club saint-gallois. Iacopetta a pris en main les destinées de la première équipe en novembre 2021. Il a effectué sa carrière de footballeur au FC Frauenfeld, où il a fait ses premières preuves d’entraîneur - comme un certain Jogi Löw, par exemple. Il a ensuite pris place sur le banc de l'équipe juniors du FC Wil 1900. Puis, à partir de 2012, Iacopetta était entraîneur des M21 du FC Saint-Gall. Une de ses tâches définies consistait notamment à préparer les joueurs au saut en première équipe. Avant de débarquer à Wil, il était encore l’entraîneur du club de Promotion League de Rapperswil-Jona. Statistique frappante de cette saison: le FC Wil a presque obtenu le maximum de points dans la Lidl-Arena (10 points, soit 3 victoires, 1 nul) et n’y a encaissé que 2 buts en 4 matches (pour 10 buts marqués).

Un début de saison réussi pour les joueurs de la cité des abbés
11 journées se sont écoulées et, avec un goal-average de 21:16, terni uniquement par la déconvenue bellinzonaise, Wil occupe actuellement la 4e place de DCL. Mais même après la défaite 5:1 au Tessin, les ambitions des Saint-Gallois n'ont pas changé. Et les objectifs sont élevés. Si la 11e journée voyait Wil retomber à la 3e place, il avait occupé depuis trois semaines la tête du classement. Jusqu'à présent, l'équipe de Iacopetta a fait preuve à chacune de ses sorites d'un grand engagement, d’une motivation sans faille et de beaucoup de passion. Et ce n'est pas pour rien que le FC Wil 1900 est la formation qui a marqué le plus grand nombre de buts en DCL (ex aequo, c’est vrai, avec Yverdon, Aarau et Lausanne) avec un total de 21 buts. Wil a tiré 155 fois au but a vu 2 de ses tirs échouer sur les poteaux.

Les jeunes donnent le ton
Avec 5 assists, le milieu de terrain Kastrijot Ndau occupe la 1re place du classement spécifique des assists (avec Valon Fazliu/Aarau). Une révélation. Le numéro 20 de la formation de la ville des abbés n'avait délivré que 4 assists en 62 apparitions lors de ses 3 premières saisons en Challenge League. Le défenseur Michael Heule se montre également en grande forme, le Suisse de 21 ans a touché 519 fois le ballon en 10 apparitions et a été victime de 24 fautes. Il occupe ainsi la 4e place du classement des joueurs ayant subi le plus de fautes de la part de l'adversaire (le joueur en ayant subi le plus est le Schaffhousois Agustín González, qui a été stoppé 32 fois par une intervention fautive d’un adversaire). Le FC Wil se distingue également en matière de critères d'efficacité: le club mise depuis des années sur ses jeunes pousses. Cette saison, le FC Wil a  confié à chaque match 3 postes de titulaires en moyenne à des jeunes de moins de 21 ans.

 

 

 

 

 

 

Plus de nouvelles

02.02.2023

Žan Celar dans «Player Insights»

02.02.2023

Une première pour Xamax, le roi de la parité?

[Translate to Französisch:]
02.02.2023

Décision pour le barrage entre DCL et Promotion League