YB et le FC Lausanne-Sport remportent le Trophée M21

  • Le BSC Young Boys et le FC Lausanne-Sport sont les clubs de la SFL à avoir eu recours le plus souvent à des jeunes joueurs talentueux de moins de 21 ans. (©nikkytok-fotolia.com/SFL)

La Swiss Football League a pu déjà annoncer deux lauréats pour la saison 2014/15: le BSC Young Boys (en Raiffeisen Super League) et le FC Lausanne-Sport (Brack.ch Challenge League) sont les vainqueurs du Trophée M21.

Le Trophée M21 est un système astucieux et attrayant pour récompenser les clubs ayant recours aux jeunes éléments. Les joueurs sont nés en 1993 - ou encore plus jeunes - et doivent être éligibles pour une sélection helvétique ou avoir été formés dans notre championnat.

Pour chaque équipe, on comptabilise les minutes jouées par chacun des jeunes espoirs en question. Le nombre total des minutes est mis en relation avec le nombre de minutes d’un titulaire dans un match. Seules entrent en ligne de compte les 30 premières journées, afin d’éviter de possibles influences sur le comportement des équipes en fin de championnat.

Ce trophée, initialement créé pour la Challenge League, a connu une telle résonnance que, dès la saison 2013/14, la Raiffeisen Super League l’a repris à son compte. Dans les deux ligues professionnelles helvétiques, la dotation est de 100'000 francs (50'000 pour les deux vainqueurs, 30'000 pour leurs deux dauphins et 20'000 pour les troisièmes).
 
Augmentation des jeunes en RSL
Cette saison, nous avons pu enregistrer une légère augmentation du recours aux jeunes espoirs en Raiffeisen Super League. Vainqueur du Trophée M21 de RSL, le BSC Young Boys a fait confiance, en moyenne, à 2,54 joueurs par match possédant le statut de M21. En 30 journées, les espoirs bernois ont comptabilisé 6850 minutes. Ce total de minutes, divisé par 30 journées, donne 228,33 minutes par journée, divisé par 90 minutes pour un match entier, cela représente donc 2,54 joueurs titulaires.

Vainqueur de la première édition de ce Trophée M21 en Raiffeisen Super League, le FC Zurich n’avait enregistré, la saison passée, que 5278 minutes de jeu pour ses jeunes obtenu (donc 1,95 joueurs en moyenne par match). Avec un chiffre en augmentation (1,98), les Zurichois sont, cette saison, les dauphins de YB et devancent le FC Aarau (1,47/3e).

Le résultat final corrobore la «Swiss Football Study 2015», l’étude de l’Observatoire du Football du CIES (Centre International d’Etude du Sport), qui avait pris en considération la première moitié du championnat seulement.

Avec, au total, 7 joueurs M21 utilisés cette saison, le BSC Young Boys a également utilisé le plus grand nombre quantitatif de joueurs jeunes, cette saison (la moyenne de 2,54 aurait pu correspondre à 3 ou 4 joueurs seulement). Seul le club de la Brack.ch Challenge League, le FC Lausanne-Sport, a eu recours à davantage d’espoirs encore (13).
 
Régression en BCL
Le FC Lausanne-Sport remporte, ainsi, le trophée M21 de Brack.ch Challenge League. Les Vaudois ont eu recours, en moyenne par match, à 3,61 joueurs. En comparaison avec le vainqueur des saisons précédentes, le FC Locarno, il s’agit d’une diminution nette d’un joueur par partie. En 2013/14, les Tessinois avaient, en effet, fait figurer près de la moitié de jeunes dans leur équipe type (4,88 en moyenne). Derrière le FC Lausanne-Sport, le FC Wil (3,31) et le FC Winterthour (2,94) occupent cette saison les deux autres marches du podium.