Tous les clubs de la Swiss Football League reçoivent leur licence

L’instance de recours pour les licences de la Swiss Football League (SFL) octroie une autorisation de jeu à tous les clubs de la SFL pour la saison 2014/15. Par contre, pour la Première Ligue Promotion, seuls Etoile Carouge FC et le FC Le Mont LS obtiennent l’autorisation de jouer en Brack.ch Challenge League.

En avril, en première instance, la Commission des licences avait refusé d’octroyer la licence de jeu 2014/15 à deux clubs de Raiffeisen Super League (RSL), deux clubs de Brack.ch Challenge League (BCL) et trois candidats de Première Ligue Promotion. Les refus résultaient de critères financiers ou infrastructurels non remplis.

Lors de ces dernières semaines, les clubs ont entrepris de gros efforts pour présenter dans les délais les documents exigés par la deuxième instance. «La majorité des dossiers étaient de haute qualité. Nous nous apercevons que les clubs font preuve d’une énorme volonté et reconnaissent la grande importance de la procédure des licences», relève Dr. Eugen Mätzler, le président de l’instance de recours pour les licences.

En fin de compte, les quatre clubs de la Swiss Football League ont réussi à apporter les preuves financières exigées par l’instance de recours. Le Grasshopper Club et le FC Thoune reçoivent une licence I (y compris la participation aux compétitions UEFA), le FC Locarno et le Servette FC une licence III (participation à la BCL). «Dans la procédure de recours, les clubs ont pu compter sur des ressources financières», ajoute Eugen Mätzler.

Un néo-promu de Romandie

Le FC Le Mont LS, candidat à l’ascension de Première Ligue Promotion, reçoit la licence nécessaire pour la Brack.ch Challenge League. Etoile Carouge FC avait déjà obtenu son précieux sésame en première instance.

À l’inverse, les deux autres aspirants de Première Ligue Promotion se sont vus refuser l’autorisation de jouer en seconde division par l’instance de recours: le FC Köniz et SC YF Juventus ZH. Les deux clubs ne remplissent pas les critères infrastructurels et ne peuvent donc pas être promus en BCL. «La situation pour les candidats de Première Ligue Promotion est difficile parce que les clubs se trouvent pour la première fois confrontés à de hautes exigences», explique Eugen Mätzler. «Il est notamment ardu pour les clubs lorsqu’ils dépendent de tiers pour le domaine des infrastructures. Dans ce cas précis, le règlement n’admet aucune marge de manœuvre concernant la sécurité et les médias électroniques, un fait sûrement dommageable pour les clubs.»

Les décisions suivantes ont été prises en deuxième instance pour la saison 2014/15:

Licencen I obtenue:Licencen III obtenue:Pas de licene obtenue:
Grasshopper Club ZürichFC LocarnoFC Köniz
FC ThunServette FCSC YF Juventus ZH
FC Le Mont LS

Une licence I est nécessaire pour participer aux compétitions UEFA et donne accès à la Raiffeisen Super League. Pour cette dernière, une licence II est suffisante, typiquement pour un club candidat à la promotion de Brack.ch Challenge League. Avec une licence III, un club peut évoluer en Brack.ch Challenge League.