«Regrettable, inacceptable et à condamner avec fermeté»

La Swiss Football League (SFL) condamne avec la plus grande fermeté l’utilisation et le lancement d’engins pyrotechniques lors de différents matches de Raiffeisen Super League du week-end écoulé et le comportement violent de certains fans du FC Zurich.

Lors des matches du week-end FC Aarau - FC Lucerne, FC Sion - Grasshopper Club et FC Zurich - FC Bâle, des incidents ont eu lieu hors et dans les stades.  Les rencontres à Aarau et à Sion ont dû être interrompues durant plusieurs minutes en raison de l’utilisation répétée d’engins pyrotechniques. À Zurich, certains fans locaux ont usé d’un comportement violent avant et après la partie face au FC Bâle.

La Swiss Football League condamne ces actions avec la plus grande fermeté.

Le CEO de la Swiss Football League, Claudius Schäfer, se positionne clairement. «Il est regrettable, inacceptable et à condamner avec la plus grande fermeté que l’atmosphère généralement positive d’une rencontre de football puisse être perturbée par des personnes qui utilisent les stades de football pour des actes qui échappent à toute éthique sportive.»

«Ces événements vont être examinés à l’interne de la Ligue par la Commission de discipline et sanctionnés selon les possibilités existantes. En outre, nous attendons que les individus concernés soient identifiés, dénoncés à la justice et interdits de stades pour plusieurs années.»

Contrôle de la vidéo-surveillance
Pour l’identification des individus, les installations de vidéo-surveillance dans les stades doivent absolument être à jour. Pour cette raison, la SFL a mandaté une société externe spécialisée pour contrôler les installations dans les stades de Raiffeisen Super League. Ceux-ci ont ainsi tous été contrôlés. Sur la base de l’analyse présentée cet hiver, la SFL élaborera un train de mesures en conséquence.