Réduction des sanctions contre Christian Constantin

Le Tribunal de recours de la Swiss Football League (SFL) admet partiellement le recours du FC Sion et réduit les sanctions à l’encontre de Christian Constantin. Le président du club sédunois voit son amende diminuée à 30'000 francs et son interdiction de terrain à 9 mois.

Pour rappel, le 12 octobre dernier, la Commission de discipline de la Swiss Football League (SFL) sanctionnait Christian Constantin d’une amende de 100'000 francs et d’une interdiction de terrain de 14 mois pour s’en être pris physiquement au consultant de Teleclub Rolf Fringer le 21 septembre 2017 à Lugano. Une décision contre laquelle le FC Sion a déposé un recours dans les délais impartis.

Dans sa décision du jour, le Tribunal de recours de la SFL constate, comme la Commission de discipline, que Christian Constantin ne conteste pas les faits qui lui sont reprochés et admet ouvertement avoir frappé Rolf Fringer à plusieurs reprises au visage et dans les fesses. Il est donc d’avis que son comportement constitue une violation évidente et flagrante du Règlement disciplinaire de l’Association Suisse de Football (ASF).

Des circonstances atténuantes selon le Tribunal de recours
Toutefois, le Tribunal de recours, notamment après avoir procédé à l'audition du président du FC Sion et après avoir entendu ses mandataires, considère qu'il y a également lieu de tenir compte de circonstances atténuantes avec les évènements s'étant déroulés juste auparavant entre Barthélémy Constantin et Rolf Fringer. «Le Tribunal de recours retient les explications de Christian Constantin et admet que les faits ont un lien direct avec les événements précités. Ainsi, et contrairement à la Commission de discipline, le Tribunal de recours ne parvient pas à la conclusion que le comportement de Monsieur Constantin était prémédité, mais qu'il a bien plus découlé d'une réaction immédiate et émotionnelle (évidemment largement excessive et inexcusable) suite à l'altercation initiale entre son fils et Monsieur Fringer. Le fait que le recourant s'en soit pris à ce dernier devant les caméras de télévision et en présence d'autres personnes renforce la thèse soutenue par le tribunal de céans.»

Une décision définitive pour la Swiss Football League

Au vu de ce qui précède, le Tribunal de recours réduit sensiblement l’amende de 100'000 à 30'000 francs. Pour les mêmes raisons que celles évoquées ci-dessus, la durée d’interdiction de terrain est ramenée de 14 à 9 mois, à compter du 12 octobre 2017 (soit jusqu’au 12 juillet 2018). Cette décision est définitive pour les instances de la Swiss Football League. Elle peut faire l’objet d’une procédure d’appel au Tribunal Arbitral du Sport (TAS) dans les 10 jours.

Le recours de Barthélémy Constantin demeure en suspens
Par ailleurs, le recours du directeur sportif du FC Sion Barthélémy Constantin contre l’ordonnance de la Commission de discipline lui infligeant une amende de 15'000 francs et une interdiction de terrain de 10 matches demeure toujours en suspens. La décision du Tribunal de recours de la SFL sera donc communiquée ultérieurement.