Programme d’information et de prévention contre la manipulation de matchs

L’Association Suisse de Football (ASF) et la Swiss Football League (SFL) continuent à intensifier leurs efforts dans la lutte contre la manipulation de matchs. Le nouvel instrument est un outil en ligne.

«Ces dernières années, la manipulation de matches, notamment pour réaliser des gains de paris sportifs, est devenue un problème universel du football. Outre la répression et la surveillance du marché international des paris sportifs, la prévention joue un rôle fondamental dans la lutte contre ce grave danger pour le football dans son ensemble et les acteurs impliqués (joueurs, entraîneurs, arbitres, fonctionnaires, etc)», explique Claudius Schäfer, CEO de la Swiss Football League.

Dans ce contexte, l’Association Suisse de Football et la Swiss Football League ont lancé ensemble un programme d’information et de prévention en ligne, disponible en quatre langues (français, allemand, italien, anglais) sous www.football.ch/fr/SFV/Integrity-in-Football.aspx.

Selon Alex Miescher, Secrétaire Général de l’ASF, « les utilisateurs de ce programme de e-learning avec quatre vidéos obtiendront toutes les informations importantes sur les dangers de la manipulation de matchs en moins d’une demi-heure. Ils seront d’ailleurs informé sur les mesures à prendre pour se protéger de manière efficace eux-mêmes, leurs équipes ou leurs clubs ». L’ASF envisage de rendre obligatoire l’utilisation du programme pour certains joueurs, entraîneurs et fonctionnaires.

Ce programme de prévention représente la mise en œuvre d’une nouvelle mesure contribuant à la lutte contre la manipulation de matchs. Au cours de la saison 2013/14, un «code de sauvegarde de l’intégrité du football suisse» avait déjà été ajouté au contrat de travail type de l’ASF. Celui-ci doit être signé par toutes les parties concernées lors de la conclusion d’un contrat.

En outre, les bases réglementaires pour sanctionner de manière plus conséquente toute infraction contre l’intégrité du football suisse ont été créées en été 2013.

Bien entendu, le marché international des paris sportifs est surveillé sur mandat de l’UEFA pour tous les matchs de la Raiffeisen Super League et de la Brack.ch Challenge League ainsi que la Würth Coupe Suisse par la société Sportradar. Ce système de surveillance n’a pas déclenché d’alarme en Suisse depuis des années.