Prise de position de la SFL sur les prêts fédéraux

La SFL prend connaissance avec soulagement que le Conseil national et le Conseil des Etats ont créé une base juridique pour le versement de prêts sans intérêt aux clubs de la SFL.

En raison de la forte perte de revenus liée à la billetterie et de la situation toujours instable, de nombreux clubs se trouvent dans une condition financière très tendue et incertaine. En obtenant des prêts sans intérêt, les clubs ont maintenant la possibilité d'éviter le pire. Cela s’avère particulièrement bénéfique pour la formation des jeunes joueurs, qui dépend dans une large mesure d'un sport de compétition qui fonctionne bien.

La SFL tient à remercier le Conseil national et le Conseil des Etats également pour le fait que l'importance sociale du football professionnel a été pris en compte et que la possibilité d'obtenir des prêts sans intérêt permettra à terme de maintenir de nombreux emplois dépendant du football professionnel.