Prise de position de la SFL concernant la proposition de la réforme de l'UEFA

Lors de l'assemblée générale extraordinaire, les 20 clubs de la Swiss Football League (SFL) ont discuté des propositions actuelles de réforme pour les compétitions des clubs de l'UEFA dès 2024 et ont décidé de les rejeter à l'unanimité. Le concept actuellement en discussion, proposé par l'UEFA et soutenu par l'Association Européenne des Clubs (ECA), aurait des conséquences inacceptables pour la SFL et ses clubs et ne doit donc pas être appliqué sous cette forme.

Les clubs de la SFL sont convaincus que les performances sportives dans les championnats nationaux devraient être le seul critère de qualifications pour les compétitions internationales de clubs comme aujourd’hui l'UEFA Champions League et l'UEFA Europa League. En outre, tout changement dans ces compétitions ne doit pas mettre en péril le calendrier des championnats nationaux. Les clubs de la SFL s'opposent avec véhémence à l'introduction de journées de matches supplémentaires par rapport à la situation actuelle.

En contrepartie, les clubs SFL exigent l'introduction d'un modèle plus équitable pour la distribution des revenus et une augmentation substantielle de la distribution solidaire au sein des compétitions de clubs de l'UEFA afin d'assurer une compétition équilibrée dans le championnat national.

«Les championnats nationaux et les centaines de clubs des plus hautes ligues européennes représentent la colonne vertébrale du football professionnel», relève Claudius Schäfer, CEO de la Swiss Football League. «Pour chacun de ces clubs, le rêve de participer aux compétitions de l'UEFA et la perspective de jouer contre les grands clubs traditionnels du continent doivent perdurer. Si ce rêve meurt, un élément important du football des clubs et de la fantaisie va aussi mourir. Le FC Bâle 1893 contre le FC Liverpool, le BSC Young Boys face à la Juventus, le FC Zurich contre l’AC Milan ou le FC Thoune face à Arsenal: voici quelques exemples de moments de gloire uniques pour tous les fans de football en Suisse et qui resteront gravés dans leur mémoire. Nous voulons que ces émotions demeurent et soient toujours accessibles dans le futur.»

» Prise de position de la SFL en anglais (PDF)