Manipulation de matchs – Les mesures prises par la SFL

  • [Translate to Französisch:] «Red Button» erlaubt es den Nutzern, dem SFV auf sehr einfache und schnelle Weise wertvolle Hinweise auf mögliche Spielmanipulationen zu geben. (Screenshot)

Les championnats nationaux entrent dans leur phase décisive. Le danger de voir manipuler des rencontres existe évidemment dans ce cas de figure aussi. La Swiss Football League (SFL) et l’Association Suisse de Football (ASF) ont mis en chantier plusieurs mesures, destinées à contrecarrer et à combattre le «match fixing».

La manipulation des événements sportifs est un problème qui concerne toutes les disciplines et tous les genres. La Raiffeisen Super League (RSL) et la Brack.ch Challenge League (BCL) ne sont pas plus à l’abri de tentatives de matchs truqués par des tiers que d’autres sports. La Swiss Football League (SFL) et l’Association Suisse de Football (ASF) attachent une importance primordiale à garantir l’intégrité du déroulement de leurs compétitions. C’est la raison pour laquelle, les deux organismes ont développé des instruments destinés à aider les clubs et les joueurs, leur permettant d’empêcher et de combattre de telles manipulations.

1. Code pour la sauvegarde de l’intégrité du football suisse
Tout footballeur au bénéfice d’un contrat de travail en Suisse accepte le «Code pour la sauvegarde de l’intégrité du football suisse» en le contresignant. La violation dudit code peut entraîner de graves conséquences pour un joueur, pouvant aller jusqu’à la suspension à vie (voir annexe no 5 des Conditions générales/CG du contrat de travail).

2. E-programme de prévention et de sensibilisation face à la manipulation de matchs
Sur Internet, un programme de prévention et de sensibilisation (e-learning) fournit des informations complètes sur le phénomène des manipulations de la compétition sportive. Différents modules rendent attentif l’acteur de son sport - joueur, entraîneur, arbitre, officiel, etc – aux dangers de la manipulation, voir à l’addiction au jeu. Il y va aussi de la santé des joueurs, qui apprendront comment il convient de réagir dans les différents cas d’espèce, notamment s’ils sont approchés de manière équivoque. L’accomplissement, chaque année, du programme e-learning est notamment obligatoire pour l’obtention de leur licence pour tous les joueurs des clubs de Raiffeisen Super League et/ou de Brack.ch Challenge League.

3. «Red Button» - app maline pour téléphones portables
Depuis 2016, une application pour téléphones portables peut rendre de grands service. L’Association Suisse de football (ASF) et la Swiss Football League (SFL) ont développé l’application smartphone appelée «Red Button», en collaboration avec la Swiss Assocation of Football Players (SAFP). Cette technologie permettra à l’ASF de recevoir, en tout temps, et de partout, des informations sur d’éventuels matchs truqués. Bien entendu, les indications transmises resteront strictement confidentielles. Il est également possible de faire part de ses soupçons de manière tout à fait anonyme.