Le Conseil fédéral fixe les conditions pour les grands événements

Après avoir consulté les cantons, le Conseil fédéral a fixé des conditions d'autorisation uniformes à l'échelle nationale pour les manifestations de plus de 1’000 personnes, qui seront à nouveau autorisées à partir du 1er octobre 2020. À l'exception de quelques points qui restent à clarifier, l'ordonnance répond aux attentes de la Swiss Football League.

Le 12 août 2020, le Conseil fédéral a décidé d'autoriser la reprise des manifestations de plus de 1’000 personnes à partir du 1er octobre 2020. Au lieu d'une nouvelle limite supérieure absolue, des concepts de protection basés sur le risque et adaptés aux événements doivent être élaborés et approuvés par le canton respectif.

Aujourd'hui, après une consultation provisoire des cantons, des associations et des ligues, la Confédération a défini des conditions-cadres valables dans toute la Suisse dans une ordonnance adaptée à la situation particulière. Afin d'assurer un niveau approprié d’égalité dans le sport professionnel, les matches de championnat seront évalués et autorisés de manière uniforme.

Par conséquent, outre les aspects qui sont généralement applicables à tous les événements, tels que le contrôle du flux de personnes avant, pendant et après l'événement, ainsi que les exigences primordiales concernant la situation épidémiologique et les capacités nécessaires au traçage des contacts dans chaque canton, les exigences matérielles plus détaillées suivantes s'appliquent aux concepts de protection des clubs de la SFL:

  • dans les stades, seules les places assises seront autorisées;
  • le masque sera obligatoire;
  • deux tiers au maximum des sièges disponibles pourront être occupés;
  • il n’y aura pas de quota de fans pour les supporters visiteurs;
  • les sièges seront obligatoires dans le secteur de la restauration;
  • la consommation des boissons alcoolisées pourra être limitée;
  • contrôle du respect des mesures et sanction des violations des règles.


Besoin de clarification sur certains points

Lors des discussions avec la Confédération et les cantons, les associations sportives ont souligné à plusieurs reprises qu'une normalisation rapide des matches avec les spectateurs était d'une importance existentielle pour les clubs. L'ordonnance du Conseil fédéral s'appuie désormais en de nombreux points sur les projets de concepts de protection de la Swiss Football League et de la Swiss Ice Hockey Federation. Il est encore nécessaire de clarifier notamment la question du refus ou de la révocation d'une autorisation pour des raisons épidémiologiques ou en raison d'un manque de capacités cantonales dans le domaine du traçage des contacts, ainsi que sur le nombre de places assises dans les petits stades de Brack.ch Challenge League.

Déclaration de Claudius Schäfer, CEO de la SFL:
«La Swiss Football League se félicite de la décision prise aujourd'hui d'uniformiser les conditions cadres des matches de nos ligues. Cela permet à la SFL et à ses clubs de retrouver une perspective et constitue un premier pas important vers une certaine normalité qui, espérons-le, sera bientôt atteinte. Nous prenons bonne note du fait que le Conseil fédéral, dans sa décision, a pris en compte les concepts de protection et la prise de position de la SFL sur le projet d'ordonnance.

Pour nous, il est maintenant absolument essentiel que les autorités cantonales appliquent immédiatement des critères d’autorisation uniformes», poursuit-il. «Pour nos clubs, le véritable travail commence maintenant. Ils prendront contact avec les autorités cantonales et mettront en œuvre ces exigences matérielles afin que davantage de supporters puissent à nouveau se rendre dans les stades à partir du 1er octobre.»

Solution de prêts de la Confédération en suspens
En raison des incertitudes persistantes et de la situation financière très tendue de nombreux clubs suite à la perte de revenus, une solution de prêts sans intérêt de la Confédération aux clubs de la SFL dans les plus brefs délais reste indispensable.