La SFL prévoit d'instaurer la «VAR» dès la saison 2019/20

  • Le football suisse et l’arbitrage de ce sport franchiront bientôt un pas important avec l’introduction de l’assistance vidéo à l’arbitrage, communément appelée VAR. (image:FIFA/SFL)

Le football suisse et l’arbitrage de ce sport franchiront bientôt un pas important. La Swiss Football League (SFL), l’Association Suisse de Football (ASF) et le Département des arbitres d’élite prévoient le recours à l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) dès la saison 2019/20.

L’IFAB (International Football Association Board), l’instance internationale qui fixe et fait évoluer les règles du football, énonce des exigences précises relatives à l’introduction de l’assistance vidéo à l’arbitrage, communément appelée VAR (de l‘anglais: Video Assistant Referees). L’adoption du concept nécessite également des moyens financiers et des ressources humaines considérables. Néanmoins, la Swiss Football League (SFL), l'Association Suisse de Football (ASF), ainsi que le Département des arbitres d’élite ont pour objectif d’adopter la preuve par la vidéo en Raiffeisen Super League, la plus haute ligue du football helvétique, à partir de la prochaine saison 2019/20.

Il reste cependant deux obstacles majeurs à surmonter: assurer le financement et obtenir l’approbation du projet par les clubs de la SFL. Pour ce qui est du financement, les discussions entre la SFL et l’ASF sont en cours. Quant aux clubs, il leur reste à approuver l’introduction de la vidéo. Le «Projet VAR» fera l’objet d’une présentation aux représentants des clubs, qui se prononceront pour ou contre son approbation lors de l’Assemblée Générale de la SFL du 23 novembre 2018.

Deux experts confirmés en tant que chefs de projet
Les travaux de préparation et de planification de l’assistance vidéo à l’arbitrage ont été entamés depuis un certain temps déjà au sein de la SFL, de l’ASF et de l’arbitrage. Le groupe de travail constitué a examiné, au cours des derniers mois, les questions organisationnelles essentielles concernant l’introduction de la VAR lors des matches de championnat de la plus haute ligue du football suisse. Au cours de ce processus, on est arrivé à la conclusion que, tant le domaine de la formation des arbitres que celui de la réalisation technique et organisationnelle des phases de test et de réalisation nécessitent un chef de projet distinct, ce que recommande d’ailleurs l'IFAB, la mise en œuvre impliquant un nombre de tâches et de défis considérables.

Deux experts reconnus ont été engagés. La formation des arbitres de la SFL aux tâches dévolues aux futurs arbitres vidéo sera planifiée et réalisée dans les mois à venir par l'ex-arbitre FIFA Hellmut Krug (62 ans). L’Allemand a notamment arbitré la finale de la Ligue des Champions 1998, qui s’était soldée par la victoire du Real Madrid face à la Juventus (1-0). La gestion globale du projet sera entre les mains d’un chef de projet expérimenté, Reto Häuselmann (45 ans).

On cherche un site pour la VAR
Les deux experts vont poursuivre leurs travaux de planification et créer notamment les conditions nécessaires au démarrage de la phase de test. On cherche actuellement un site approprié, accueillant la salle des opérations de la VAR («VAR operation room»), censée abriter le centre de contrôle.

Parallèlement, les premiers tests et modules de formation seront élaborés ces prochaines semaines. Sur ces bases, le camp d’entraînement des arbitres à l’île Grande Canarie (Espagne), en janvier prochain, comprendra des exercices pratiques, grandeur nature.

Le projet est ambitieux, mais la SFL, l’ASF et le Département des arbitres d’élite le soutiennent d’un commun effort et sont convaincus que l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) apportera une valeur ajoutée certaine au football professionnel et à l'arbitrage suisses.