Huit matches de suspension contre Dario Lezcano

La Commission de discipline (CD) de la Swiss Football League (SFL) sanctionne Dario Lezcano de huit matches de suspension pour une voie de fait sur l’arbitre. L’attaquant du FC Lucerne a déjà purgé deux parties. La CD retire l’effet suspensif d’un éventuel recours.

À la 88e minute du match de Raiffeisen Super League du 13 septembre 2015 entre le FC Lucerne et le Grasshopper Club (3-3), Dario Lezcano était expulsé par l’arbitre Fedayi San pour deux avertissements suite à un geste antisportif et des réclamations. Dans la foulée, le Paraguayen a porté atteinte à l’intégrité physique du directeur de jeu notamment avec un léger coup de tête et en le touchant à la poitrine.

Le respect à l’égard des arbitres est un élément fondamental du jeu
La CD juge le comportement de Dario Lezcano comme inacceptable et le coup de tête, qualifié comme une voie de fait à l’encontre de l’arbitre, est à sanctionner lourdement. Selon les lignes directrices des sanctions, le terme spécifique au football «voie de fait» réunit chaque manière d’agir contre l’intégrité physique d’un arbitre délibérément et éventuellement intentionnellement.

«Le respect à l’égard des arbitres est un élément fondamental du jeu. Une voie de fait contre un arbitre est ainsi différente d’une voie de fait sur un coéquipier et doit être sanctionné de manière plus sévère», argumente la CD dans sa décision d’infliger 8 matches de suspension à Dario Lezcano. L’attaquant de 25 ans a déjà purgé deux rencontres.

La CD retire l’effet suspensif d’un éventuel recours
Cette décision peut être contestée dans un délai de cinq jours auprès du Tribunal de recours de la SFL. En considérant le nombre de matches de suspension et les charges sur la base des faits pesant sur l’accusé, l’effet suspensif d’un éventuel recours est retiré. Même en cas de contestation, Dario Lezcano resterait donc suspendu.