eSports: le point de la situation en SFL

  • Kids sitzen vor einem Fernseher und spielen ein Fussball-Videospiel.

    Jouer en ligne n’est pas qu’une affaire de jeunes devant leur écran, le thème intéresse vivement les clubs suisses de foot. (freshfocus)

ESports, le sport en ligne, est devenu un phénomène de société. Omniprésents dans l’actu des jeunes, le voici arrivée dans nos clubs. La Swiss Football League a créé un groupe de projet qui examine dans quelles conditions l'introduction d'une ligue eSports fait sens. SFL.CH fait le point sur l'état actuel du projet.

Certains clubs suisses sont déjà très actifs dans le domaine eSports, d'autres envisagent de s'impliquer. Il est du devoir de la Swiss Football League de fournir une assistance à tous les clubs. C'est pourquoi, la Ligue a décidé, l'année dernière déjà, de constituer un groupe d'experts. Les spécialistes du gaming venus de l’extérieur ont établi le catalogue des exigences pour l’introduction éventuelle d’un championnat de football virtuel et ont identifié les besoins des clubs SFL. Sur la base de ces résultats, un concept a été élaboré, laissant aux clubs la plus grande liberté possible, pour déterminer dans quelle mesure ils souhaitent s’engager. L'ancrage d'une obligation de participer n'est actuellement pas prévu au règlement de licence.

Les spécifications d’ordre institutionnel, financier et technique sont complétées par les directives d'EA Sports (développeur et distributeur de la série FIFA Game) et de celles de la FIFA. Des discussions sont en cours entre les différentes parties pour aligner le concept existant sur les exigences prédéfinies. De plus, le financement du projet n’est pas encore réglé. Une décision pour ou contre l'introduction d'un championnat eSports ne peut être prise qu’au terme des négociations et après la clarification du financement.