Aucune sanction contre Marco Schönbächler

  • Marco Schönbächler pourra jouer ce samedi face au FC Lucerne. (Keystone)

Le suppléant du juge disciplinaire en matière de compétition de la Swiss Football League (SFL) ne sanctionnera pas ultérieurement le milieu de terrain du FC Zurich Marco Schönbächler.

À la 86e minute du match de championnat opposant le BSC Young Boys au FC Zurich du 29 septembre dernier, le Zurichois Marco Schönbächler avait poussé à terre le Bernois Marco Bürki. L’arbitre avait alors, par erreur, expulsé son coéquipier Davide Chiumiento. Selon une circulaire de la FIFA, une fausse décision évidente peut être corrigée par une autorité disciplinaire. Ainsi, le juge avait déjà renoncé, le 30 septembre 2013, à une sanction contre Davide Chiumiento.

Dans son verdict de ce jour, le suppléant du juge disciplinaire décide également de ne pas prononcer une suspension à l’encontre de Marco Schönbächler. Lors d’une erreur évidente de l’arbitre sur la personne punie, un carton rouge ne doit pas être fondamentalement réattribué ultérieurement à un autre joueur. Une sanction a posteriori de la part du juge disciplinaire est seulement possible lorsque l’arbitre n’a pas vu la scène incriminée et que le cas présente «une conduite grossière contraire au sport».

L’arbitre, respectivement ses assistants, a vu l’action en question et a jugé. Ainsi, il s’agit d’une décision de fait définitive. Même si une erreur évidente a été commise, le juge disciplinaire ne peut, selon la jurisprudence en vigueur, prononcer une sanction ultérieure.