Match Center Live
  • BCL
    CHI
    SFC
    -:-
    Sa 10.12.16
    17:45
  • BCL
    WIL
    XAM
    -:-
    Sa 10.12.16
    17:45
  • RSL
    VAD
    LS
    -:-
    Sa 10.12.16
    17:45
  • RSL
    BAS
    SG
    -:-
    Sa 10.12.16
    20:00
  • RSL
    SIO
    LUZ
    -:-
    Di 11.12.16
    13:45
  • RSL
    GC
    LUG
    -:-
    Di 11.12.16
    13:45
  • BCL
    LMT
    AAR
    -:-
    Di 11.12.16
    15:00
  • BCL
    WOH
    FCS
    -:-
    Di 11.12.16
    15:00
  • RSL
    THU
    YB
    -:-
    Di 11.12.16
    16:00
  • BCL
    WIN
    FCZ
    -:-
    Lu 12.12.16
    19:45
Précédents
Suivants

Histoire de la Coupe

La SFL tient sa nouvelle coupe du champion pour la Raiffeisen Super League. Composé d’argent Sterling doré, le chef-d’œuvre de la société Meister Silber de Zurich, dévoilé lors de la 3e SFL Award Night, a récompensé pour la première fois le champion de la saison 2015/16, le FC Bâle 1893.

La Ligue Nationale a été fondée en 1933. Depuis cette date, le championnat de Suisse se dispute en une Ligue unique, alors qu’auparavant, le champion de Suisse était désigné à l’issue d’une poule finale réunissant les trois champions régionaux, alémanique, tessinois et romand. Les Young Boys devenaient la première formation du pays à graver son nom trois fois de suite sur le trophée (1908/09, 1909/10 et 1910/11). Ainsi que le stipulait le règlement, ce premier trophée (voir photo de gauche) passait définitivement dans les mains des Bernois. De nos jours, vous pouvez l’admirer au Musée des Young Boys au Stade de Suisse Wankdorf à Berne.

Le nouveau trophée fut d’abord l’apanage du FC Aarau (en 1912, puis encore en 1914). Mais, cette fois-ci, le deuxième trophée de champion de Suisse (ci-dessous, à droite) – doré comme le trophée précédent – allait entreprendre un long périple de près d’un demi-siècle à travers les vitrines de moult clubs helvétiques. Une particularité de ce trophée numéro 2: aucun nom de champion n’y est gravé pour la saison 1922/23. Cette saison-là, le titre fut en effet retiré au FC Berne pour avoir aligné un gardien, Zorzotti, n’étant pas en possession d’un passeport de joueur valable dans le match face au FC Bâle. Le titre ne fut finalement pas attribué, car les autres formations n’étaient pas exemptes d’irrégularités non plus et il ne restait pas suffisamment de temps pour mettre sur pied un match d’appui. Au moment où les faits furent constatés et entérinés, la nouvelle saison avait en effet déjà débuté.

Ce trophée numéro 2 finit par choisir encore une fois les locaux du BSC Young Boys comme lieu de résidence définitif en 1959. Les Bernois fêtaient, en effet, un nouveau triplé (1956/57, 1957/58 et 1958/59), un exploit que le FC La Chaux-de-Fonds, champion en 1953/54 et 1954/55, avait manqué de peu en 1955/56, finissant 2e derrière le Grasshopper Club Zürich. Ce deuxième trophée de l’histoire devenait donc également définitivement propriété d’YB.

Le capitaine bernois brandissait donc un nouveau trophée, le troisième en 27 années d’histoire de la Ligue suisse (voir ci-dessous, à gauche), lorsque les Young Boys ont ajouté leur quatrième titre de rang la saison suivante (1959/60). Un exploit que seul le FC Bâle a su égaler depuis avec ses titres de 2009/10, 2010/11, 2011/12 et 2012/13. Les Young Boys, eux, ont dû attendre 26 ans avant un nouveau titre (1985/86). Et depuis, les «Jaune-et-Noir» attendent de nouveau depuis plus d’un quart de siècle...

Les années soixante étaient propices aux  clubs romands avec 4 titres conquis en 5 ans par le Servette FC (1960/61 et 1961/62), le FC La Chaux-de-Fonds (1963/64) et le Lausanne-Sports (1964/65). Par la suite, les clubs romands devront attendre 14 ans jusqu’au titre suivant, celui du «grand» Servette FC de 1978/79 (quatre coupes ont été conquises par les Grenats cette saison-là: celle de champion, la Coupe de Suisse, la Coupe de la Ligue et la Coupe des Alpes).

La deuxième moitié des années 60 et 70 appartenaient, pour l’essentiel, au FC Bâle (6 titres) et au FC Zurich (5), qui trustaient 11 titres de champion en 12 saisons! Seul le Grasshopper Club, champion 1970/71 est venu briser cette hégémonie. Entre 1969 et 1973, les Bâlois ont conquis quatre titres sur cinq, mais pas trois de suite, ce qui leur aurait permis de conserver à jamais ce troisième trophée de champion. C’est le FC Zürich qui allait devenir le deuxième club après YB à pouvoir remiser le trophée définitivement dans sa vitrine: le FCZ était sacré champion en 1974, 1975 et 1976.

Etait alors créé le trophée numéro 4 de l’histoire du championnat de Suisse, auquel était promis la durée de vie la plus courte, puisque le Grasshopper Club se l’arrogea définitivement en 1984 après seulement 8 saisons d’existence du trophée. Outre GC (4x), seuls le FC Bâle (2x), Servette et le FC Zürich (1x chacun) avaient détenu l’objet de toutes les convoitises. Ce 4e trophée, un grand gobelet doré (voir photo de droite), est donc à voir dans la vitrine du local des «Sauterelles», dans la vieille ville zurichoise, depuis 1984.

Le peu de temps qu’a duré ce 4e trophée a incité la Ligue Nationale à revoir sa stratégie. Il fut décidé que dorénavant le trophée serait un challenge.

L’actuel cinquième trophée de champion de Suisse de l’histoire a servi à la distinction de 30 champions depuis 1985. Le FC Bâle l’a soulevé à 10 reprises et le Grasshopper Club Zürich 7 fois. Ce sont bien les deux dominateurs depuis bientôt trois décennies. Le FC Zürich et Servette (3x), Neuchâtel Xamax et le FC Sion (2x chacun), ainsi que les Young Boys, le FC Lucerne, le FC Aarau et le FC St-Gall, à une reprises, l’ont également hébergé - provisoirement - chez eux.

Le 29 mai 2015, lors du dernier match de la saison 2014/15, ce 5ème trophée a été remis au FC Bâle pour la 10ème fois. À l’occasion de ce jubilé, la ligue a imaginé quelque chose de spécial: Le trophée reste bâlois pour toujours!

Le 1er février 2016, lors de la 3e SFL Award Night, la sixième coupe dans l’histoire du championnat de Suisse sera dévoilée. Le rêve de tous les footballeurs a été fabriqué par la société Meister Silber SA à Zurich en argent Sterling 925. Finalement, le trophée - comme ses prédécesseurs - est recouvert d’or raffiné.

La Coupe est un chef-d’œuvre de l’artisanat d’art - tous les traitements techniques du siècle du métier artisanal sont entrés en jeu. Le nouveau trophée, qui a été remis pour la première fois au champion de Suisse de la saison 2015/16, pèse 13 kilos et mesure 73 centimètres de haut.

Les détails sur la sixième coupe du champion:

Fabricant: Meister Silber SA, Zurich
Matériel: Argent AG 925, complété avec une couche dorée
Année de fabrication: 2015
Volume: 50 cm de large, 73 cm de haut, pèse 13 kg
Main-d’œuvre: 6 travailleurs
Temps investi: environ 920 heures de travail

Making of...

Palmarès depuis 1898

Grasshopper Club Zurich27 titres
FC Bâle19 titres
Servette FC17 titres
FC Zurich12 titres
BSC Young Boys11 titres
Lausanne-Sports7 titres
FC Aarau3 titres
FC La Chaux-de-Fonds
FC Lugano
FC Winterthour
Neuchâtel Xamax FC2 titres
FC Sion
FC Saint-Gall
Anglo-American FC ZH1 titre
AC Bellinzona
FC Bienne
SC Brühl St-Gall
Cantonal Neuchâtel FC
FC Lucerne
FC Etoile-Sporting ChdF

Un «champion» pour le champion