Match Center Live
  • RSL
    LUZ
    FCZ
    -:-
    Me 22.05.19
    20:00
  • RSL
    SG
    YB
    -:-
    Me 22.05.19
    20:00
  • RSL
    THU
    BAS
    -:-
    Me 22.05.19
    20:00
  • RSL
    GC
    SIO
    -:-
    Me 22.05.19
    20:00
  • RSL
    XAM
    LUG
    -:-
    Me 22.05.19
    20:00
  • BCL
    CHI
    AAR
    -:-
    Je 23.05.19
    20:00
  • BCL
    RJ
    WIN
    -:-
    Je 23.05.19
    20:00
  • BCL
    FCS
    WIL
    -:-
    Je 23.05.19
    20:00
  • BCL
    VAD
    SFC
    -:-
    Je 23.05.19
    20:00
  • BCL
    SCK
    LS
    -:-
    Je 23.05.19
    20:00
Précédents
Suivants

LA VAR COMME UNE CHANCE POUR L’ÉVOLUTION

Le football et les joueurs évoluent constamment grâce à l'utilisation des nouvelles technologies. C'est un grand défi pour les arbitres. Afin d'apporter également un soutien technique aux directeurs de jeu sur le terrain, les clubs de la Swiss Football League (SFL) ont décidé, lors de l'Assemblée Générale du 23 novembre 2018, d'introduire la Video Assistant Referee (VAR) dans la plus haute ligue suisse, la Raiffeisen Super League. La date de lancement prévue est le début de la saison 2019/20.

Avec cette décision, les clubs ont fait en sorte que la première division suisse reste une ligue dynamique, innovante et compétitive.

La VAR offre de nombreuses possibilités. La SFL espère que l'introduction de la VAR permettra d'éviter des erreurs évidentes dans les scènes décisives de match et de rendre ainsi le jeu plus équitable.

En même temps, la vérification des scènes décisives pour un match donne à l'arbitre plus de confiance en soi. Et l'intensification de la formation, en particulier pour les arbitres non professionnels et les arbitres assistants, conduit à une amélioration générale de la qualité, dont bénéficiera notamment le championnat de la Brack.ch Challenge League.

Enfin, la VAR est également importante pour la compétitivité et la reconnaissance des arbitres suisses à l'étranger. Les arbitres et les arbitres assistants sont reconnus et peuvent continuer à être utilisés dans les compétitions internationales car ils connaissent bien le travail en relation avec la VAR.

LE PERSONNEL VAR

Selon le protocole de l'IFAB, les arbitres vidéo (VAR) et les arbitres assistants vidéo (AVAR) doivent être soit des arbitres actifs et des arbitres assistants dans les deux ligues les plus élevées du pays, soit des anciens arbitres et arbitres assistants récemment retraités.

Une condition préalable pour tous les VAR et AVAR est qu'ils aient suivi avec succès le nombre de sessions de formation exigé par le protocole IFAB. Actuellement, 18 VAR et 10 AVAR font partie du projet.

L'ensemble de la formation VAR est dirigé par l'ancien arbitre allemand Hellmut Krug. Il est assisté dans la formation et le suivi par Cyril Zimmermann (Elite Referee Manager ASF) et Sascha Amhof (Formation des arbitres ASF).

A l'avenir, un VAR et un AVAR seront utilisés chacun pour couvrir un match de la Raiffeisen Super League. De plus, pour chaque match, un Replay Operator sera formé pour fournir les images pertinentes des différentes positions des caméras pour chaque incident vérifié par l'équipe VAR/AVAR. Le quatrième nouveau poste sera occupé par le Review Assistant dans la nouvelle Review Area des arbitres, située au bord du terrain dans les stades.

LA FORMATION VAR SELON LE PROTOCOLE IFAB

Le protocole de l'IFAB comprend le programme d'aide et d'approbation à la mise en œuvre de la VAR (IAAP). Ce programme est un mélange de soutien, de conseils et d'approbation finale entre l'IFAB/FIFA et l'organisation de la ligue nationale.

Tout pays qui veut introduire la VAR doit suivre ce processus obligatoire en cinq étapes, pas par pas, et présenter une demande d'approbation à la fin. Le processus garantit à l'IFAB que la VAR sera appliquée de la manière la plus identique possible dans tous les championnats.

Après les étapes 1 et 2, «Initial Considerations» et «Memorandum of Understanding», la troisième étape, «Preparation & Training», est au cœur du processus. Dans cette phase, toutes les étapes de formation des VAR et des AVAR sont enregistrées jusque dans les moindres détails. Chaque futur VAR/AVAR devra compléter les modules suivants en trois phases:

1. Theoretical training
(VAR protocol & application)

2. Offline training
A. Familiarisation
B. Application of protocol (level 1)
C. Application of protocol (level 2)
D. Live offline (90 minutes)
E. Live offline with surrogate (90 minutes)

3. Non-competitive live training
A. Simulated situations
B. Short staged matches
C. Youth, lower leagues or friendly matches

Avant l'introduction de la VAR, la préparation est suivie de l'étape 4 «Approval», l'approbation finale par l'IFAB. La cinquième étape, le «Monitoring», ne concerne pas seulement la phase de formation, mais doit également être assurée à l'IFAB lors de l’utilisation de la VAR en championnat.

CALENDRIER DU PROJET EN SUISSE

La formation des VAR et des AVAR a débuté en Suisse à l'automne 2018 avec la première partie «Theoretical training». Les arbitres et les arbitres assistants ont reçu une formation sur le contenu du protocole IFAB et son application pratique.

Peu de temps après, la partie 2 a débuté: «Offline training». Après les premiers essais théoriques à blanc («Familiarisation» et «Application of protocol»), des essais hors ligne ont eu lieu de fin novembre 2018 à mars 2019. Les VAR et AVAR ont joué leur rôle pour la première fois dans un camion blindé, mais sans avoir aucun contact avec l'extérieur ou l'arbitre. Lors d’autres matches tests, l'équipe VAR/AVAR a été en contact avec une personne dans les tribunes («surrogate») qui a imité l'arbitre sur le terrain afin de simuler la communication entre le VAR et l’arbitre.

La troisième et dernière partie de la formation, «Non-competitive live training», est de loin la plus complexe et la plus exigeante, surtout pour l'organisation du projet, car une production TV complète doit être mise en place. Les «simulated situations», la création de situations délicates, ont été effectuées lors du camps des arbitres à Gran Canaria en janvier 2019. La prochaine étape en avril 2019 sera l'organisation de 40 matches de 2 fois 20 minutes, dits «Short Staged Matches», qui seront organisés spécialement pour ce projet. Enfin, avant le début de la saison 2019/20, 40 autres «Youth, lower leagues or friendly matches» de 90 minutes doivent être disputés. Au moins un match doit avoir lieu dans chaque stade de Raiffeisen Super League afin de tester l'infrastructure technique complète.

Testimonial

«La technologie contribue à renforcer la crédibilité de nos arbitres et augmente ainsi leurs chances d'obtenir des convocations au niveau international.»

Dani Wermelinger (Chef des arbitres d'élite ASF)

Demandes des médias

Head of Communications

Philippe Guggisberg

Tél direct: +41 31 950 83 66
Mobile: +41 76 582 22 58
E-Mail