Présentations de la saison 2019/20

Les présentations compactes de la saison 2018/19 mettent l’accent sur la musique lors de l’entrée des équipes. Quel son est choisi par chaque club pour motiver les joueurs? De plus, retrouvez certaines statistiques et de belles anecdotes tirées des archives complètes de la SFL ainsi que des riches collections d’histoires du magazine «ZWÖLF». Tout pour pouvoir briller à la table des habitués!

FC Lausanne-Sport

Stats de la saison précédente:

Classement:
3e Brack.ch Challenge League
Meilleur scoreur: Maxime Dominguez (7B/5A/29M)
Particularité: Avec 14 goals, le FC Lausanne-Sport était la formation la plus redoutable sur les balles arrêtées en 2018/19. Les Vaudois ont marqué 9 buts après des corners et 5 réussites à la suite de coups-francs

Nombre de saisons en 2e division: 11e saison (2002-03, 2005-11, 2014-16, 2018-20)
Débuts en 2e division:
2002

Statistiques du FC Lausanne-Sport 2018/19

Stammtisch-Wissen: Klub-Legenden

Erich Burgener gilt als eine der grössten Legenden der Lausanner. Der Walliser hütete ab 1970 elf lange Jahre das Tor auf der Pontaise. Geformt von der Schweizer Torwartlegende Franck Séchehaye hatte Burgener seinen Konkurrenten einiges voraus: Für einen Schlussmann verfügte er über beachtliche Technik und war zudem schnell. Diese Voraussetzungen brachten Lausanne-Trainer Miroslav Blažević im Februar 1977 dazu, ein gewagtes Experiment anzugehen. Weil seine Stürmer nämlich gerade eine Torflaute erlebten, beorderte er Burgener für das Léman-Derby gegen Servette in den Sturm! Und tatsächlich traf der nominelle Goalie zur zwischenzeitlichen 2:1-Führung. Leider lief es seinem Ersatz im Tor weit weniger gut, er kassierte sieben Gegentore und Burgener nahm in der Folge wieder seinen angestammten Platz zwischen den Pfosten ein. Nach zwei Cupsiegen, einem Meistertitel mit Servette und 64 Länderspielen trat er 1986 zurück.

Goalie Burgener als Stürmer (Quelle: Youtube)

FC Winterthour

Stats de la saison précédente:

Classement: 4e Brack.ch Challenge League
Meilleur scoreur: Luka Sliskovic (13B/7A/35M)
Particularité: Le FC Winterthour cultive l’image d’un club de football quelque peu différent. Il représente des valeurs telles que la tolérance, l’engagement social et la nostalgie du football. Les dirigeants savent aussi se montrer calmes en toutes circonstances. Le 19 octobre 2018, avant le match contre le FC Vaduz, un stand de saucisses a pris feu et complètement brûlé. Après l’évacuation des spectateurs et avec une heure de retard, la rencontre a quand même pu démarrer. Malgré les événements, le FC Winterthour s’est imposé 2-1 et prenait provisoirement la tête du classement. À propos: 3'000 spectateurs avaient répondu présents...

Nombre de saisons en 2e division: 53e saison (1950-56, 1958-59, 1961-66, 1967-68, 1977-82, 1983-84, 1985-98, 1999-2020)
Débuts en 2e division: 1950

Victoire contre le FC Vaduz (Source: SchütziTV)

Inoubliable: légende du club

Cela fait quelques années que le FC Winterthour n’a plus délégué d’international à l’équipe de Suisse (il a certes révélé des Akanji ou Zuffi), mais le dernier à avoir été convoqué en sélection en portant le maillot des «Lions» est Dario Zuffi, le père de Luca. L’un des derniers était Rolf Bollmann, en 1974. Le surnommé «Eisenfuss» (pied de fer) décrivait ses «armes» de défenseur comme suit: «Jouer des coudes, pincer les testicules de l’adversaire, lui piquer les fesses d’une aiguille lors des coups francs: des tacles à la carotide.» En 199 matchs pour le FC Winterthour, Bollmann n'a pourtant été sanctionné que de 23 cartons jaunes et d’un unique carton rouge. Il compte une sélection, une seule, en équipe de Suisse, contre la Belgique de Van Himst (0-1 aux Charmilles à Genève), où il avait oublié ses lentilles à l'hôtel. «C'est pourquoi, j’a dû me limiter à ceinturer mon adversaire direct au niveau des hanches». Un an plus tard, le défenseur disputait avec Winterthour la finale de la Coupe 1975 contre Bâle (défaite 1-2 après prolongation), pour laquelle il s’était préparé en ingurgitant un café, amélioré de gouttes dopantes d’un produit d’amincissement et au fort goût d’amphétamines. Rolf Bollmann a connu plus de succès comme entrepreneur: en 1999, il fondait «20 Minutes» et était jusqu'à récemment encore coéditeur de la «Basler Zeitung». Et il a toujours la plume trempée dans le vitriol…

Portrait du Rolf Bollmann (source: fussballhelden.com)

FC Wil 1900

Stats de la saison précédente:

Classement: 5e Brack.ch Challenge League
Meilleur scoreur: Carlos Silvio (5B/5A/25M)
Particularité: En 2017/18, le FC Wil était le «roi» du hors-jeu avec 117 positions irrégulières sifflées. Les Saint-Gallois en ont visiblement pris conscience puisqu’en 2018/19 ils n’ont été sifflé en positions de hors-jeu «seulement» à 70 reprises, soit le chiffre le plus bas de toutes les équipes suisses de BCL. Seul le FC Vaduz fait encore mieux dans cette statistique

Nombre de saisons en 2e division: 28e saison
(1952-54, 1992-2002, 2004-20)
Débuts en 2e division:
1952

Classement hors-jeu 2018/19

Inoubliable: légende du club

Le FC Wil est un club qui permet souvent à ses entraîneurs de s’extérioriser, de lancer leur carrière. Marcel Koller, Uli Forte, Hanspeter Latour ou Christian Gross ont jeté les bases de leur future carrière à Wil, bourgade sportivement surtout connue pour avoir révélé Alex Zülle, le champion cycliste, double vainqueur de la Vuelta et champion du monde du contre-la-montre en 1996. À l'époque de Gross – qui a œuvré au Bergholz de 1988 à 1993, menant le club de la 4e division helvétique à la deuxième -, le budget du club ne suffisait pas à employer un coach à temps plein. Gross était alors encore responsable du marketing pour l’équipementier suisse Blacky, pour lequel, il a réussi une acquisition remarquable: l’équipe nationale helvétique. L’équipe de Suisse se présenta, alors, avec une belle croix blanche sur le ventre et un maillot rouge à multiples rayures blanches. La société à fait faillite en 1993, mais l’équipement d’alors est devenue culte…

Le maillot culte de la «Nati» (Source: ZWÖLF)

FC Vaduz

Stats de la saison précédente:

Classement: 6e Brack.ch Challenge League
Meilleur scoreur: Milan Gajic (9B/3A/30M)
Particularité: Le FC Vaduz a remporté la Coupe du Liechtenstein pour la... 47e fois en 74 éditions, la 21e (sur 22) depuis 1998! Le FC Vaduz participera ainsi aux qualifications de l’Europa League cet été.

Anzahl Saisons in 2. Division: 15e saison (2001-08, 2009-14, 2017-20)
Debüt-Saison in 2. Division:
2001

Tous les victoires en Coupe du FC Vaduz (Source: Wikipedia)

Inoubliable: légende du club

Peter Jehle est une légende du football de la Principauté. Il a disputé 132 matches pour l’équipe nationale du Liechtenstein et a joué 220 fois dans les buts du meilleur club de l’histoire de la Principauté, le FC Vaduz. Les plus grands honneurs, le portier les a cependant connus au niveau international: en 2007, il était convoqué en sélection mondiale pour un match de charité: les « Amis de Zidane» contre les «Amis de Ronaldo», dont Jehle gardait les buts. Zidane, Rivaldo, Sergio Ramos, Blanc, Waddle, Ravanelli, etc, étaient ses adversaires. A Marseille, les étoiles du football mondial étaient amenées au stade devant des milliers de fans en transe, chaque joueur dans une limousine. Peter Jehle repense à son arrivée en carrosse de luxe: «J’ai a vu tous ces gens, toutes ses caméras braquées sur moi; j’avais envie de dire à mon chauffeur de continuer la route. Mais, il fallait passer par là. Lorsque je me suis extirpé du fond de la limousine, les caméras ont cessé de tourner, les gens se regardaient avec stupeur. Tous semblaient se dire: mais qui c’est ça, qui c’est celui-là? Un moment très bizarre.» Dans le match, il a ensuite été aussi brillant que son vis-à-vis, Victor Valdéz (alors au Barça). Mais à quoi devait-il donc sa sélection? Jehle était alors excellent portier de Boavista Porto et il avait failli causer le désespoir de Ronaldo & cie en éliminatoires de la Coupe du Monde 2006, où le Liechtenstein avait tenu le Portugal en échec (2-2) avant de ne s’incliner que 2-1 au Portugal, Cristiano Ronaldo restant muet à chaque fois.

Match de charité 2007 avec Peter Jehle (Source: Youtube)

FC Schaffhouse

Stats de la saison précédente:

Classement: 7e Brack.ch Challenge League
Meilleur scoreur: Miguel Castroman (11B/3A/25M)
Particularité: Avec 6 buts, le FC Schaffhouse était l’équipe la plus dangereuse sur coups-francs. Sur corners, l’équipe du LIPO Park n’a marqué qu’un goal. Avec 7 réussites sur balles arrêtées, les Schaffhousois occupaient le 7e rang de ce classement spécifique

Nombre de saisons en 2e division: 42e saison (1945-48, 1951-55, 1957-61, 1962-63, 1964-65, 1984-2000, 2002-04, 2007-11, 2013-20)
Débuts en 2e division: 1945

Classement «goals after freekick»

Inoubliable: légende du club

Heinz Akeret était un porte-bonheur du FC Schaffhouse, lui qui a marqué 50 buts en 95 matchs pour l’équipe au pied du Munot, la colline fortifiée locale. Dont certains extrêmement importants. En 1954, un de ses buts – face au FC Bienne - valait au FC Schaffhouse la première de ses 4 promotions en LNA/Super League. Il récidivait sept ans plus tard: en 1961, un match d’appui devait décider du second promu en LNA. Après le penalty du 1-0 (Vollenweider) à la 32e minute, Akeret inscrivait le 2-0 face à l’AC Bellinzona trois minutes plus tard, au stade du Neufeld à Berne. Or, après 68 minutes de jeu, un but refusé aux Tessinois entraînait l’envahissement du terrain par les tifosi bellinzonais. L’arbitre était assailli à coups de poing, de pied et même à coups de hampe à drapeau. Le match a été arrêté, bien entendu, mais… rejoué, après de longues négociations. Le FC Schaffhouse s’imposait, cette fois, à Lucerne, par 4-0 et Heinz Akeret y était encore pour beaucoup  - comment pourrait-il en être autrement? -, en inscrivant les deux buts décisifs, le 1-0, puis le 2-0.

Heinz Akeret avec le maillot du FC Winterthour en 1959 (Source: FCW1896.ch)

SC Kriens

Stats de la saison précédente:


Classement: 8e Brack.ch Challenge League
Meilleur scoreur: Nico Siegrist (16T/11A/32Sp)
Particularité: Pour la première fois depuis la création de la Challenge League, en 2003, deux joueurs terminaient ex aequo en tête du classement des buteurs. Nico Siegrist (Kriens) et Aldin Turkes (Rapperswil-Jona) se partageaient cet honneur avec 16 buts

Nombre de saisons en 1ère division: 27e saison (1976-81, 1986-87, 1990-93, 1994-97, 1998-2008, 2009-12, 2018-20)
Débuts en 2e division: 1976

Le duel entre Nico Siegrist et Aldin Turkes

Inoubliable: légende du club

À la fin des années 1990, le SC Kriens a réalisé l’exploit d’obtenir sa promotion en LNA, et ce même à deux reprises (1993 sous Fide Fässler, un point devant St-Gall/1997 avec Jochen Dries, contraignant les Young Boys à la relégation/on jouait alors des poules de promotion/relégation). Ensuite, le récent retour en Brack.ch Challenge League, en 2018, était un autre grand fait d’arme de ce club lucernois. C’est cependant une autre date, qui occupera à jamais une place particulière dans l’histoire du club: elle concerne sa «SRS-Cup», épreuve estivale que Kriens organisait de 1984 à 2004. Le 27 juillet 1999, y fut reçu notamment le Bayern Munich. Facile pour les Bavarois, avec leurs stars Elber, Babbel, Jeremies ou Santa Cruz, et son coach Ottmar Hitzfeld ? Or, c’est peut-être là que Kriens a livré le plus grand match de son histoire. Uli Forte était un «sabreur», exemplaire dans tous ses duels et devenu la coqueluche du public. Finalement, à 1-1 après 90 minutes, on a eu recours aux tirs au but. Et Kriens l’a emporté! Sur la touche, Stefan Effenberg, blessé, aurait rétorqué aux commentaires ironiques des Kriensois, en déclarant: «Bande de clowns, je gagne plus que vous tous ensemble.» Ce match, mémorable dans le contexte de la petite équipe du Kleinfeld, tendait aussi à prouver que les bons tireurs de penalty deviennent ensuite (bons) entraîneurs:  Outre Uli Forte (aujourd’hui à la tête de GC), Thomas Häberli (Lucerne) et, pour le Bayern, Thorsten Fink (ex-Bâle et GC) n’avaient pas raté leur tir au but.

L'annonce du match SC Kriens - Bayern Munich

FC Chiasso

Stats de la saison précédente:

Classement: 9e Brack.ch Challenge League
Meilleur scoreur: Zoran Josipovic (11B/2A/30M)
Particularité: Le FC Chiasso doit stabiliser sa défense pour la nouvelle saison. L'équipe tessinoise a marqué 36 buts à domicile en 2018/19. Plus que toute autre équipe de BCL. Le club tessinois est aussi actuellement le club le plus actif sur le marché des transferts: 15 nouveaux joueurs ont déjà été acquis lors du «Mercato» actuel

Nombre de saisons en 2e division: 40e saison (1947-48, 1961-62, 1965-72, 1974-78, 1982-83, 1984-92, 1993-94, 1995-96, 1998-99, 2003-08, 2010-20)
Débuts en 2e division: 1947

Transferts Brack.ch Challenge League:

Inoubliable: légende du club

Karl Messerli était celui qu’on surnommait «Le bombardier de LNB». Le Bâlois a inscrit 49 buts pour Brühl St-Gall, Nordstern Bâle et le FC Chiasso. En 1969, il enlevait le titre de meilleur buteur du Ligue Nationale B avec les «frontaliers». Au Tessin, il était le digne héritier de l'icône du club, Ferdinando Riva - appelé Riva IV (448 matchs, 177 buts). La proximité de la frontière italienne a inspiré Messerli pour ses activités commerciales internationales d’après-carrière: il a fait fabriquer des peluches en Corée du Nord et, en 2008, il a obtenu l’exclusivité des droits de transfert pour les footballeurs de l’ultime état communiste pur et dur au monde. Certains Nord-Coréens sont ensuite venus en Suisse, tels Kwang-Ryong Pak (Wil, FC Bâle, Vaduz, Bienne, Lausanne) ou Kim Kuk-jin (Concordia Bâle, Wil).

Karl Messerli avec Kwang Ryong Pak (Source: TagesWoche)

FC Stade-Lausanne-Ouchy

Stats de la saison précédente:


Classement: 1er Promotion League
Meilleur scoreur: Karim Chentouf (22B/26M avec Stade Nyonnais/PL)
Particularité: Le FC Stade-Lausanne-Ouchy, brillant champion de Promotion League, sera la 38e équipe à évoluer en Brack.ch Challenge League et la 100e dans l’histoire de la 2e division.

Nombre de saisons en 2e division: 1ère saison (2019/20)
Débuts en 2e division: 2019

Un peu d’histoire sur le FC Stade-Lausanne-Ouchy:

» Parmi les personnalités historiques: Général Henri Guisan (1874-1960), il a démissionné de la présidence centrale du Stade-Lausanne (1929-1939) car nommé commandant en chef de l’Armée suisse le 30 août 1939...
»... Richard Dürr (1938-2014), «King Richard» a certes été formé à Brühl St-Gall (dont son père était président), mais il est devenu authentique «Vaudois», et probablement le footballeur le plus unanimement aimé en Suisse romande (ex-international à succès et champion avec YB et Lausanne), plus de 20 ans au Stade-Lausanne comme joueur, entraîneur et président...
» ... Norbert Eschmann (1933-2009), le junior du Stade-Lausanne était un orfèvre reconnu (son métier), mais il avait aussi de l’or dans ses pieds. L’ancien international et joueur de Lausanne, La Chaux-de-Fonds, Servette, YB, Sion, il a également été professionnel à Paris et à Marseille, puis rédacteur en chef du quotidien lausannois «24 Heures»...
» ... Blaise Nkufo (né en 1975), 34x international suisse/7 buts de 2000 à 2010, il a été junior du FC Stade-Lausanne de 1988-1992, de 13 à 17 ans, avant de passer au Lausanne-Sport, à GC, Lugano, Lucerne, Mayence, Hanovre + Twente Enschede (Pays-Bas/7 saisons/281 matchs/139 buts/champion + capitaine en 1985)

Inoubliable: légende du club

La grande figure du néo-promu évolue sur la touche: l'entraîneur Andrea Binotto est professeur de mathématiques au Gymnase de la Cité et possède un QI de 150. Son surnom est donc logiquement «Le Professeur». Après 8 saisons à Concordia Lausanne, le voilà une 8e saison à la tête du SLO, qu’il a mené, trois ascensions à la clef, de la 2e ligue interrégionale à la Brack.ch Challenge League. Mais Andrea n’est même pas le membre le plus célèbre de la famille Binotto: son frère Mattia est en effet le responsable de l’écurie Ferrari de Formule 1. C’est aussi le club qui a révélé l’international Norbert Eschmann (ex-OM aussi) et ancien rédacteur en chef des sports de «24-Heures».

Interview avec Andrea Binotto (Source: Teleclub/Youtube)

Kooperation

Alle zwei Monate gibt es im Magazin «ZWÖLF» Fussball-Geschichten aus der Schweiz zu lesen. Mit grosser Leidenschaft, einer gehörigen Portion Fachwissen und stets mit einem Augenzwinkern werden die Schweizer Klubs und die Nati begleitet, vergessen geglaubte Legenden aufgespürt und auch von abseits des Rampenlichts berichtet. Besucher von SFL.CH erhalten das 1- oder 2-Jahres-Abo mit 15% Rabatt mit dem Promocode SFL2018, anzugeben bei der Bestellung über den Aboservice.